On lit quoi ?

Vol au dessus d’un nid de couscous, Diglee.

Je me répète encore et toujours mais je suis une fan inconditionnelle de la saga « Journal d’une Princesse » alors encore aujourd’hui dès que je lis le mot « journal » sur un livre, je saute de joie ! C’est donc avec un très fort engouement que j’ai découvert l’incroyable Cléo ! Depuis le tome 1, je suis avec avidité les aventures de l’originale personnage créée par Mauren Wingrove. Avec Noël, c’est mon RDV de fin d’année le plus attendu ! Retrouver Cléo, Chloé, Chaco, Museau et cie c’est comme retrouver sa famille après un long moment d’absence. Il faut peu de temps pour se replonger dans le bain, se réhabituer aux petites manies de chacun. Une fois installé, il est difficile de repartir. Et cette fois-ci plus que les précédentes. 

 

Nouvelle année, l’heure des bonnes résolutions a sonnée ! Cléopâtre et ses copines sont bien décidées à comprendre de quoi est faite l’espèce la plus mystérieuse de l’univers : les GARÇONS. Le sympathique Museau se rapproche toujours plus de Cléopâtre, jusqu’à semer le doute dans l’esprit de la jeune fille : ne sont-ils que de simples amis ? Pour corser l’affaire, un demi-frère inconnu débarque à la maison. Mais ce qu’elle n’avait pas vu venir, c’est l’explosion de son gang de copines…
Par quel tour de passe-passe Cléopâtre va-t-elle se sortir de ce pétrin ?

 

J’ai trouvé ce troisième tome tout aussi drôle et déluré que ses prédécesseurs avec une sensibilité en plus. Des trois, c’est celui qui m’a le plus touché. Il dénonce les « conventions », les règles toutes faites pour nous offrir de la différence et de l’unicité. Ce n’est pas parce que que nous n’entrons pas dans des cases que nous sommes nuls et/ou stupides. Ces cases ne veulent rien dire, les effacer serait une chose très intelligente. 

Sous ses airs de comédie farfelue « Vol au-dessus d’un nid de couscous nous offre une belle leçon de vie, une philosophie de vie actuelle qui est selon moi, est beaucoup plus belle, saine et positive que celle que nous suivons parfois à nos dépens. 

Je termine ma chronique comme les précédentes : 

A QUAND LA SUITE ???? 

 

Merci Michel Lafon pour cette lecture !!!

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/34/d744415597/htdocs/clickandbuilds/LittleAread/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252