Uncategorized

Sortie du jour : L’héritière de Melinda Salisbury.

L’Héritière.



À
la cour du royaume de Lormere, Twylla, dix-sept ans, est promise au
prince héritier, selon la volonté des dieux.
Elle
possède un don, le pouvoir de tuer tous ceux qu’elle touche : elle
est l’arme parfaite ! La cruelle reine qui l’a adoptée la
contraint à exécuter les traîtres.
Jusqu’au
jour où Lief, nouveau garde charmant et rebelle, fait vaciller la
jeune fille dans sa foi et sa soumission…

Prenons
tout d’abord quelques instants pour admirer cette merveilleuse
couverture. Elle est vraiment sublime et représente à la perfection
le roman. La jeune fille dans la fiole, c’est notre héroïne Twylla.
Twilla, 17 ans est l’élue, l’incarnation de la fille des Dieux de
son royaume. Fille de la mangeuse de Péchés, elle est recueillie
par la reine pour accomplir son devoir : celui de tuer les
traîtres. Quiconque frôle la jeune fille, meurt instantanément.
Seuls la reine, le roi et le prince sont immunisés contre le poison
mortel qui coule dans les veines de la jeune fille. L’avenir de
Twylla est tout tracé, fiancée au prince, elle deviendra reine. À
cause de son pouvoir mortel, la jeune fille reste cloîtrée dans une
tour, toujours encadrée de gardes. Twylla ne se pose aucune
question, elle fait ce qu’on lui dit, ce qui lui dicte les dieux,
priant à longueur de journée jusqu’à l’arrivée de son nouveau
garde, Lief.
Si
je devais décrire mon ressenti sur ce roman en un seul mot :
déception. Avec sa couverture sublime et un résumé alléchant,
j’ai été de suite attirée par cette histoire d’autant plus que le
début est bien mené. On découvre pas à pas le royaume de
l’héroïne, son histoire, ses traditions et ses légendes :
c’est vraiment intéressant et prenant. On pénètre vite dans ce
monde dicté par les dieux et une reine sans pitié. On découvre
aussi la jeune Twylla. Mon avis sur cette jeune fille est assez
mitigé. Même si je comprenais sa naïveté, ce défaut m’a parfois
agacé. Puis, elle se laisse un peu vivre. Elle est malheureuse, mais
elle met du temps à le réaliser et c’est dommage. Elle commence à
ouvrir les yeux réellement seulement lorsqu’elle rencontre Lief.
Lief, c’est le garde, intrépide, charmeur et charmant chargé de sa
protection. Peu à peu une amitié se tisse entre, puis les
sentiments deviennent des sentiments amoureux, alors que la jeune
fille est fiancée au prince, Merek. Alors que j’ai eu du mal avec
Lief , j’ai plutôt apprécié Merek. Oui, j’avais du mal à me
représenter Lief, en jeune homme charmant, dans mon esprit il
faisait jeune adolescent de 14 ans. Sa romance avec Twylla, freine un
peu l’action.
Avec
le prince, le personnage de la reine relève un peu le tout. Elle est
détestable à souhait, mais j’ai aimé la détester. Ainsi à un
début intrigant, succède une partie un peu longue et pas très
surprenante ! Néanmoins, je dois dire que le dénouement final
m’a beaucoup surprise et l’épilogue a éveillé ma curiosité !

L’histoire
est originale, on découvre un univers unique et parfaitement décrit,
à l’inverse, les personnages manquent un peu de pesp.
Contre toute attente, l’auteur parvient à surprendre avec son final
et j’ai le pressentiment que le second tome parviendra à gommer les
défauts du premier.

Merci
aux éditions Gallimard pour m’avoir fait découvrir ce nouvel
univers ainsi que ce nouvel auteur. 

Je suis un peu (beaucoup) absente en ce moment, mais c’étaient mes dernières semaines de fac alors pas trop trop le temps 🙁 ! Pendant deux semaines avec les partiels ça va être difficile aussi, mais après VACANCES. Et je reviens en force force force 🙂 ! (Ah oui, et je suis accro à New Girl en ce moment :p )
Que lisez-vous en ce moment ? 

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/34/d744415597/htdocs/clickandbuilds/LittleAread/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252