Uncategorized

Qui es-tu Alaska, John Green.

janvier 11, 2015
Qui es-tu Alaska ?
Coup de coeur.
15 Euros. 
Ce titre est parfait,
parce que tout le long du roman on se demande vraiment qui est Alaska, cette
jeune fille exubérante, pleine de vie, folle, reine des blagues mais si fragile
par moments. 
Miles Halter est subjugué lorsqu’il rencontre cette jeune fille.
Miles, communément appelé Le gros par ses nouveaux amis, décide un jour de
partir de chez lui pour rentrer au pensionnat de Culver Creek perdu au beau
milieu de l’Alabama. Le Gros, passionné par les dernières paroles est à la recherche
d’Un Grand Peut-être. En une année, sa vie change. Il grandit, c’est son année
de toutes les premières fois, première cigarette, première gueule de bois,
première fille et premier meilleur ami. Avec ses amis, rois de la blague et
tous ses cours, Le Gros ne s’ennuie pas une seule seconde. Il vit. 
Chaque
chapitre du roman s’intitule 100 jours avant, 45 jours avant etc. Plus on avance
dans la lecture, plus le nombre de  jours diminue. Mais Avant quoi ? Telle est la question et puis d’un coup
PATRATRA. On sait. Et j’étais très loin de m’imaginer cela. Vraiment, c’est
bouleversant.
 La question Qui es-tu Alaska devient alors
essentielle. Elle guide notre lecture et nos personnages. On veut avoir la
réponse qu’importe ce qu’elle pourrait révéler. Il faut qu’ils sachent, que
nous sachons pour pouvoir continuer. Alaska, ne laisse personne indifférent.
Personne n’est insensible à sa beauté ainsi qu’ à son franc-parlé. Mais Alaska c’est aussi
une jeune fille tellement énigmatique. On ne
sait jamais sur quel pied dansé avec elle, tout comme le Gros. Elle le fascine,
l’intrigue et lui fait vivre de nouvelles expériences. On ne peut pas dire non
à Alaska, jamais même si parfois ce non est la meilleure réponse à donner. 
Nous
aussi, lecteur, on est subjugué face à cette adolescente. Alaska est un de ces
personnages qui restent à jamais gravé dans nos cœurs de lecteur. 
Autour d’Alaska
nous avons aussi le Colonel. Gros, gros coup de cœur pour ce personnage. Il est
simple, intrépide et ambitieux. Il dit les choses telles qu’elles sont. Le Gros
est un jeune garçon de seize ans qui était loin de s’imaginer toutes les
aventures qu’il allait vivre en Alabama. Il apprend à devenir adulte
progressivement avec toutes les conséquences que cela implique. Le gros n’est
pas un personnage exceptionnel, c’est un jeune homme que l’on pourrait tous
rencontrer que l’on a même probablement déjà croisé. Cette simplicité donne de
la réalité à l’histoire. Et de fait, cette histoire nous frappe encore plus.

John Green nous entraîne
dans une histoire passionnante sur la vie des adolescents mais aussi sur la vie en général. Qui
es-tu Alaska
, est un roman qui parle des choix et des conséquences des actes.
John Green nous décrit un pan de la vie avec une plume parfaite. Ses mots nous
atteignent, nous touchent et son histoire nous bouleverse. L’histoire fait réfléchir
de bien des manières. C’est intense et réel.  Je ne m’attendais pas à une telle histoire. 
C’est
une histoire troublante avec des personnages merveilleux. Qui es-tu Alaska, est bouleversant. Lisez – le et découvrez-vous
aussi qui est Alaska. 

Only registered users can comment.

  1. Je suis super contente de voir que tu as aimé ce livre car il m'a beaucoup touché également. Je suis d'accord avec tout ce que tu dis dans ta chronique et j'ai très envie de le relire maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *