Uncategorized

Phobos Tome , Victor Dixen

COUP DE COEUR. 

Six
prétendantes.
Six prétendants.
Six minutes pour se
rencontrer.
L’éternité pour s’aimer.
Il veulent marquer
l’Histoire avec un grand H.

Ils
sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés
d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour
se séduire et se choisir, sous l’oeil des caméras embarquées. Ils
sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de
speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la
première colonie humaine sur Mars.
Elle
veut trouver l’amour avec un grand A.

Léonor,
orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé
pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un
aller sans retour…
Même
si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Attention :
les personnages de ce roman ne sont pas les seuls à embarquer pour
Mars, toi aussi cher Lecteur en lisant ce roman tu t’engages à
monter dans ce vaisseau spatial en direction de la planète rouge.
Parce que ce roman est aussi génial que captivant. Et si Phobos m’a
autant captivé c’est dans un premier temps grâce à son
originalité. L’auteur ne nous offre pas quelque chose de réchauffé
bien contraire avec le programme Genesis, il innove. La conquête de
Mars est quelque chose de réel. Cette planète sera peut-être notre
seule chance de survie si un jour notre très chère Terre explose.
Alors quoi de plus efficace que d’envoyer 12 jeunes adultes dans
l’espace avec comme mission de :

1. Tomber amoureux. 
2. Se marier. 
3.
Faire des enfants. 
Tout cela dans le but de faire de Mars une
deuxième planète bleue. C’est ainsi que 6 jeunes filles et 6 jeunes
garçons de nationalités différentes s’engagent dans cette mission
et embarquent à bord du Cupido. Chaque jour, une de ces six filles
et un des 6 garçons disposent de 6 minutes pour apprendre à se
connaître. Ce rendez-vous se déroule dans le Parloir devant le
Monde Entier, puisque que les jeunes candidats participent à la plus
grande télé réalité de tous les temps. Léonor jeune orpheline
est une des candidates. Pour elle, Mars est sa seule chance de
changer de vie mais… en réalité les choses sont loin d’être
aussi roses et prometteuses.
Et
donc nous voilà prêt à embarquer en direction de Mars aux côtés
de la jeune française Lléonor. Cette jeune demoiselle de 18 ans
est très vite devenue ma copine.
 Elle est attachante, sensible,
réfléchie et têtue ! Avec nous, 5 autres filles embarquent.
Toutes différentes, elles permettent au récit d’être toujours sur
le qui vive. Tous les candidats ont une histoire particulière que
l’on découvre au fil des rendez-vous. Aucun temps mort. Surtout
qu’en plus, j’attendais toujours avec impatience le speed dating. Ces
6 minutes nous permettent de rencontrer les garçons parce que comme
les filles, ne nous se savons rien d’eux. Et au fur à fur, ces
garçons se révèlent charmants et charmeurs et surprenants. Mon
garçon coup de cœur c’est l’Américain, le jeune Marcus tatoué de
partout. On est au cœur d’une télé réalité et j’ai adoré cet
aspect là. Les télés réalités fleurissent en ce moment, elles
sont partout et j’ai bien aimé la manière dont Victor Dixen utilise
ce genre d’émission pour son histoire. Les filles et les garçons
sont filmés 24h sur 24h sauf dans la salle de bain. Le monde épie
leur moindre faits et gestes. Le programme Genesis est un événement
planétaire. Et comme les téléspectateurs, ce programme nous rend
accro. Sauf que nous, lecteur on a la face cachée de cette télé
réalité puisque Victor Dixen nous donne accès aux coulisses sur
Terre. Ces passages sur Terre créent l’effroi, la peur, la révolte
et surtout la colère. Cette alternance est géniale parce que du
coup elle crée du suspense et les pages se tournent encore et encore
sans que l’on s’en aperçoive. L’histoire est magnifiquement bien
menée. J’ai adoré du début jusqu’à la fin. C’est un sans faute et
la fin…. On en parle ou pas ? Parce que voici mon état après avoir refermé Phobos : 
                                                
Une chose est sûr, dès que la
suite sort je ME JETTE DESSUS parce que le suspense est insoutenable.
Écrire une fin de la sorte devrait être interdit. Voilà. Tiens,
d’ailleurs en parlant de l’écriture, il faut quand même préciser
que celle-ci est parfaite. Victor Dixen a su une seconde fois me
charmer avec ses mots. 
Vous attendez-quoi pour partir vous aussi sur Mars ? 
Un grand grand Merci à la Collection R pour l’envoie de ce roman <3

11 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/34/d744415597/htdocs/clickandbuilds/LittleAread/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252