Uncategorized

No et moi. Delphine de Vigan.


6, 10 Euros. 
256 pages. 

Une
belle histoire criante de vérité.
Lou
est une jeune fille de 13 ans très indépendante. Son père est
impuissant face à la détresse de sa mère et malgré tout l’amour
qu’il porte à sa fille, il « l’abandonne » un peu.
Lou
est surdouée, c’est pourquoi elle est déjà élève en classe de
seconde. Dès le début d’année, elle doit effectuer un exposé. Un
peu prise de court, elle décide de travailler sur les sans-abri avec comme source le témoignage d’une sans domicile fixe de 18 ans,
No. 
Ces deux filles opposées se  rencontrent dans une gare. En
dépit, des apparences, de leur mode de vie différent, elles apprennent à se connaître et à s’aimer comme deux sœurs presque
inséparables. Lou veut tout faire pour « sauver » No de
sa vie. Elle est révoltée, comme elle le dit, nous sommes capables
d’envoyer des fusées dans l’espace comme nous sommes capables de
laisser des personnes dormir dehors. Cela est tellement vrai. 

Avec, No et moi, nous
prenons pleinement conscience de cette triste réalité. Nous le
savons tous, et nous croisons beaucoup de SDF dans notre vie, sans
même parfois leur échanger un regard, mais Lou nous montre qu’avec
de la volonté on pourrait un peu, egayer leur vie ou bien même la
changer considérablement. Cependant, une personne qui a connu,
connaît la vie dans la rue, est une personne marquée peut être
même brisée et il est parfois difficile de les aider. No en est le parfait exemple. Elle est pleine de vie,
mais aussi pleine de colère envers le monde. Envers sa mère
surtout, qu’elle aime malgré tout. Derrière ses phrases, ses
attitudes, on comprend sa solitude, sa détresse et sa tristesse. On
aimerait pouvoir l’aider. Le courage de Lou, m’a bluffé. Du haut de
ses 13 ans, elle n’a pas peur de chercher Lou dans tout Paris, de se
révolter face à ses parents. Lou est une héroïne particulière et
unique. J’ai aimé passer du temps en sa compagnie.

L’amitié
des deux filles est belle. Elle est pleine d’émotions, de
rebondissements. Elle est sincère. La fin de ce roman, m’a beaucoup
émue.
No
et moi, est une lecture rapide de par son nombre de pages peu
important, mais aussi grâce aux aventures de ces deux héroïnes que
nous suivons avec avidité et espoir. Les pages se tournent et tout
d’un coup, nous arrivons à la fin. Cette dernière m’a beaucoup émue
aussi bien dans le roman que dans son adaptation cinématographique.
Quelques larmes me sont même montées aux yeux. 
No et
Moi à été, en effet, adapté au cinéma. Cette adaptation est faite avec
justesse. J’aurai peut-être imaginé une No, un peu moins
extravertie mais sinon tout était parfait. Le film parvient aussi
bien que le roman, à nous faire prendre conscience de ce fait de
société terrible et terriblement présent dans notre vie de tous
les jours. Personne n’est à l’abri de ce malheur. Lou à le courage,
à la volonté et peut être l’espoir que l’on devrait tous avoir. Cette histoire, est une histoire d’amitié, une
histoire-documentaire, une histoire familiale, et même une histoire
d’amour.


No
et Moi
, est une histoire sur la vie. C’est une histoire réelle qui
nous ouvre les yeux, bien que l’on se sente toujours impuissant face
à beaucoup de choses… J’aimerais posséder le même courage et la
même détermination que la petite Lou.

C’était la première fois que je rencontrais l’écriture de Delphine de Vigan et j’en suis ravie. Elle est parvenue avec talent à entrer dans la peau d’une adolescente de 13 ans. 

8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/34/d744415597/htdocs/clickandbuilds/LittleAread/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252