On lit quoi ?

Mille petits riens de Jodi Picoult : Percutant de vérité.

juin 30, 2018

Ruth est infirmière depuis vingt ans. Pendant toutes ces années, elle s’est occupée avec bienveillance de toutes les femmes et des nouveau-nés qui ont séjourné au sein de l’hôpital. Comme chaque matin, le jour où tout a basculé, elle s’occupe de ses patients. Le jeune Davis est sur sa liste. Seulement, ses parents sont des suprémacistes blancs et refusent catégoriquement qu’une infirmière noire s’approche de leur enfant. Ruth a  ordre de ne plus approcher la famille. Kennedy, avocate commis d’office, est pour la première fois chargée de défendre une personne accusée de meurtre. C’est Ruth qui est sur le banc des accusés. Davis est mort à l’hôpital et ses parents veulent jeter l’infirmière en prison. Plus qu’un procès pour meurtre, c’est une accusation fondée sur la couleur de peau de Ruth qui est en jeu. Sauf que, le racisme est un indésirable des tribunaux américains.

L’histoire de Ruth est un récit qui se déroule de nos jours. C’est avec talent que l’auteure relate deux points de vues, celui d’une femme à la peau noire et d’une autre au teint blanc. Au travers de ces deux personnages, le lecteur se rend compte que le racisme n’est pas perçu de la même façon par tous. Kennedy, tolérante et ouverte va peu à peu découvrir ce que vit et ressent quotidiennement Ruth. Parfois, je pensais que celle-ci exagérait, qu’elle percevait le mal partout. Puis comme Kennedy, je me suis rendu compte qu’il m’était impossible de me mettre à la place de l’infirmière. Comme l’avocate, j’ai pris conscience que même si j’affirme avec conviction ne pas être raciste, certaines de mes pensées involontaires pourraient, parfois, faire croire le contraire. Jodi Picoult m’a mise face à tout cela mais sans jamais être moralisatrice.

Mille Petits Riens est un roman absolument ingénieux qui nous remue, nous frappe, nous alerte, nous met en colère ou nous rend tristes. C’est une peinture de notre société actuelle.

 

Merci Echos-de-mots pour cette lecture si percutante !

Mes autres chroniques des romans de Jodi Picoult :

 

Milles petits riens, Jodi Picoult, Actes Sud, 2018

Only registered users can comment.

  1. Le film “Ma vie pour la tienne” (adaptation d’un autre roman de l’autrice) m’a tellement touché que je ne suis pas certaine de survivre à la lecture d’un de ses romans… En tout cas, vu le sujet, ça a l’air encore très fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *