On lit quoi ?

Le matin de Neverworld, Marisha Pessl

Aussitôt commencé, aussitôt terminé ! Nous étions dimanche soir, quand j’ai eu l’idée de commencer ce roman. J’ignorais encore que ma soirée allait lui être complètement dédiée ! Pourtant ce fut le cas. Je suis arrivée très vite à la deuxième partie. Et là, cela en était fini de moi. J’avais ce besoin irrésistible de connaître la fin. Je devais savoir qui allait sortir vivant de ce monde perdu entre la mort et la vie. Parce que si nous suivons 5 personnages, nous sommes prévenus dès le départ : un seul survivra. Cela vous en bouche un coin  ? NON ? En tout cas, moi oui. Surtout qu’en plus, vous pouvez rajouter à ce léger petit souci, un ami mort de façon assez énigmatique l’an passé.

Vous voulez du suspense ? Avec ce roman vous ne serez pas déçu d’un poil ! Allez suivez-moi, je vous en raconte un peu plus, tout en restant sobre et raisonnable.

 

C’est Béatrice, Bea qui nous guide à travers cette histoire. Il y a un an, son petit ami est mort. La police a conclu un peu trop rapidement à un suicide.  Depuis, Béa a coupé les ponts avec leur bande d’amis communs. Mais, elle sait pertinemment que quelque chose cloche dans cette disparition. Un an après, elle décide alors de rejoindre son ancienne bande dans le manoir de l’un d’eux.

Après une soirée un chouia arrosée, leur voiture manque de se faire écraser par un autre véhicule. Rentrés sains et saufs,  ils poursuivent leur soirée tranquille jusqu’à ce qu’un drôle de bonhomme frappe à la porte. Il leur explique qu’ils sont en ce moment même entre la vie et la mort. Ils resteront dans cet espace parallèle jusqu’à ce qu’ils se mettent d’accord sur qui survivra. Un seul le pourra. Chaque soir, ils devront voter. Le résultat doit être unanime. Temps qu’ils ne réussissent pas à se mettre d’accord, ils revivront la même journée…

J’ai trouvé ce roman vraiment très bien amené et absolument attractif. L’univers autour de cet espace de l’entre-deux est exploité avec talent et fait remuer nos méninges. C’est original et passionnant ! C’est une histoire pleine de rebondissements et d’imprévues ! Elle a pris des tournures que je ne voyais pas du tout venir. La fin est inattendue.

Cette histoire m’a fait penser aux romans de e.Lockart « Trouble vérité » et « Nous les menteurs ». Soit des romans qui nous mettent la tête à l’envers en nous offrant une intrigue complexe avec une fin qui nous laisse bouche bée et des personnages ni noirs ni blancs !

Le point négatif de cette histoire : les personnages. Même s’ils ne sont ni noirs, ni blancs, ils ne sont pas très attachants. En réalité, je n’avais que faire de qui survivrait, j’avais juste envie de connaître le fin mot de l’histoire et de savoir ce qui était arrivé à Jim. Ils manquaient tous de  profondeur, sauf lui en définitif. 

En bref, j’ai quand même beaucoup aimé cette lecture ! C’était aussi troublant que passionnant…

 

Merci à Gallimard pour cette lecture très palpitante !!!

Sortie le 22 août 😀 

 

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/34/d744415597/htdocs/clickandbuilds/LittleAread/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252