Uncategorized

Le livre des Baltimore, Joël Dicker

4iéme de couverture. 
Jusqu
au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les
Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair.
Les
Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l auteur de La
Vérité sur l Affaire Harry Quebert, sont une famille de la classe
moyenne, habitant une petite maison à Montclair, dans le New
Jersey.
Les
Goldman-de-Baltimore sont une famille prospère à qui tout sourit,
vivant dans une luxueuse maison d une banlieue riche de Baltimore, à
qui Marcus vouait une admiration sans borne.
Huit
ans après le Drame, c est l histoire de sa famille que Marcus
Goldman décide cette fois de raconter, lorsqu en février 2012, il
quitte l hiver new-yorkais pour la chaleur tropicale de Boca Raton,
en Floride, où il vient s atteler à son prochain roman.
Au
gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le
destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu il éprouva
jadis pour cette famille de l Amérique huppée, entre les vacances à
Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans
les écoles privées. Mais les années passent et le vernis des
Baltimore s effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu au jour
où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis : qu
est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore ?

ALERTE COUP DE CŒUR ! 
J’ai
découvert la plume de Monsieur Dicker, il y a seulement un mois avec
le magnifique et haletant La vérité sur l’affaire Harry Quebert.
J’avais tout de même peur d’être un peu déçue par ce nouveau roman
tellement, l’auteur avait mis la barre haute avec Harry. Mais non.
Pour la deuxième fois, Joël Dicker a su me convaincre au-delà de
mes espérances. Dans Le Livre des Baltimore on retrouve le
Marcus Goldman de La vérité sur l’affaire Harry Quebert.
C’est un plaisir de retrouver ce personnage auquel j’étais déjà
très attachée. Le livre des Baltimore n’est pas un polar ni
un thriller, mais il n’en est pas moins addictif. Parce que ce cher
Monsieur Goldman aime nous torturer en nous évoquant 1 milliard de
fois Le drame. Le drame par ici, Le Drame par
là. MAIS BORDEL ALORS QU’EST-CE QU’IL S’EST PASSE? Les réponses se
font rares et cela aurait pu être lourd et très très pénible.
Mais non. Tout simplement parce que Dicker possède un talent
incroyable qui fait qu’on ne se lasse pas. Non, même si j’avais hâte
de savoir ce qui s’est passé lors de ce fameux drame, j’ai savouré
chaque page et je n’ai même pas été tenté de sauter des
paragraphes. Pas une seule fois. Tout cela grâce aux personnages que
j’ai rencontrés et que j’ai tout de suite adoptés.
Marcus
vient des Goldman de Montclair, famille, maison, quartier
modestes. Il a toujours envié son oncle, sa tante et ses cousins,
les Goldman de Baltimore, famille, maison, quartier très
riches. Il passait en compagnie de ses cousins tous ses étés et
tous ses Thanksgiving. Quand il allait chez eux, il troquait ses
habits de garçon de classe moyenne pour devenir un Marcus de
Baltimore. Il avait même parfois un peu honte de ses parents. Les
Goldman de Baltimore brillaient par leurs talents, leur argent, leur
modestie, leur gentillesse et leur bonheur. Marcus et ses cousins
Hillel et Woody formaient un trio de choc. Hillel est un jeune garçon
très intelligent pour son âge et un peu trop révolté. Woody lui,
c’est le jeune garçon bagarreur recueilli par les parents de
Woody, Anita et Saul. Woody et Hillel sont INSEPARABLES. L’un protège
l’autre. Ils feraient tout l’un pour l’autre. Anita et Saul forment
un magnifique couple. Cette famille fait tout simplement rêver. Je
comprenais pourquoi Marcus avait tant d’admiration pour eux. Mais je
savais qu’il s’était passé, ou qu’il allait se passer quelque chose
de dramatique (rappelez-vous, Marcus nous le répète tout le temps
mais sans nous dire, quel petit cachottier). On suit alors la vie de
cette famille exceptionnelle jusqu’au jour où tout a basculé. Et du
coup le passé de Marcus se dévoile, on découvre un jeune garçon
amoureux, fidèle et admiratif. Chaque étape de leur vie est
passionnante, si bien que je redemande encore des histoires sur les
Goldman de Baltimore. Un jour les trois jeunes garçons font la
rencontre de la jeune et belle Alexandra. Elle deviendra leur
meilleure amie et fera elle aussi partie du Gang des Baltimore.
Malheureusement,
cette famille si heureuse se fissure avec le temps. Jalousie, argent,
fierté… et quand j’ai appris tout cela, cela m’a fait mal. Mal au
cœur parce que je me suis tellement attachée à eux. Vraiment. Tout
comme Marcus.
Je
n’ai pas pu m’arrêter de le lire. Joël Dicker est un magicien des
mots.
Vous
voulez un roman impossible à lâcher, qui vous prend aux tripes? Le
livre des Baltimore
est fait pour vous.

C’est
un vrai coup de cœur. Il me tarde le prochain roman de Monsieur
Dicker. 

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/34/d744415597/htdocs/clickandbuilds/LittleAread/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252