Uncategorized

L’aube sera grandiose, Anne-Laure Bondoux. À paraître le 21 septembre !

septembre 16, 2017
Bonjour, 

En ce moment, j’ai comme l’impression de
courir un peu partout. Après le retour des vacances, ce fut la dernière semaine
de travail, où il a fallu avec une pointe de tristesse dire au revoir à mes
collègues. Ce fut aussi le moment d’écrire le tout dernier mot, de la dernière
page du mémoire, d’effectuer les dernières modifications, puis de l’imprimer et
de l’envoyer… Il est maintenant temps de préparer la soutenance, tant
redoutée. Entre temps, je suis partie pour un week-end express à Norwich avec
mes amies pour le mariage de l’une d’entre nous. Ce petit moment passé avec
elles fut aussi intense que merveilleux et riche en fous rire. Entre tout cela,
j’avais des difficultés à me plonger dans un roman parce que dés que je m’installais
sur mon canapé, c’était pour m’endormir comme une masse. Cependant, depuis
quelques temps un roman me faisait de l’œil dans ma bibliothèque. Il me
regardait avec l’air de me dire : 
« Je suis le livre qu’il te faut chère
amie. Viens à moiiiii 
». 
Faible comme je suis, je l’ai écouté. 
Effectivement, ce roman m’a permis de créer une petite bulle de repos, loin
de toute l’agitation de ma vie. Accompagné de mon plaid (le temps de ce mois de
septembre est digne d’un mois de novembre et j’ai déjà très froid !
), j’ai
dévoré l’histoire de Tatiana. 
Une fin de journée, cette femme décide de faire
les valises de sa fille de seize ans et de l’amener dans une cabane au fond d’une
forêt tout près d’un lac. Je vous rassure, cette mère ne projette pas d’assassiner
son adolescente puis de la jeter dans l’eau. Notre personnage a besoin de ce moment
seule avec sa fille pour lui raconter son histoire, dans ce lieu qui est si
cher à son cœur. Sans téléphone, sans internet, sans wifi, sans télévision,
sans lumière et sans autre bruit que ceux propres à la nature, la mère confie à
la fille son enfance et son adolescence. Elle lui parle de sa maman et de ses
deux frères. Elle lui raconte pour la première fois l’histoire de sa vie, qu’elle
avait jusqu’ici tenu secrète. Pourquoi un tel silence ? Je vous laisse le
découvrir. 
Pas à pas, nous faisons la connaissance de personnages originaux, de
l’histoire de cette famille unie et attachante. En quelques mots, nous sommes
happés avec chaleur et bien-être dans cette histoire si bien racontée. C’est l’histoire
d’une vie qui nous est offert dans L’aube sera grandiose. Comme dans la vraie vie, nous ressentons de la tristesse, de la joie, de la colère mais qu’importe
parce qu’effectivement l’aube sera majestueuse. C’est un roman qui permet tout
simplement de faire une pause, de prendre le temps pour soi et pour les gens que
nous aimons. Une histoire qui tient en haleine de la première ligne jusqu’à la
toute dernière. Une histoire poétique qui sonne merveilleusement bien. 
Et bien non ! Gaston, tu te trompes ! Ce livre comporte de magnifiques illustrations réalisée par la fille même de l’auteure. Ces illustrations pleine de détails ajoutent à cette histoire déjà si plaisante, une touche de vérité ! 

A mon plus grand étonnement, ce roman fut
un doux coup de cœur.
DANS QUELQUES JOURS EN LIBRAIRIE !
LE 21 SEPTEMBRE ! 
Un grand merci aux éditions Gallimard Jeunesse pour cette lecture ! 

Only registered users can comment.

  1. Comme d'habitude, tu sais séduire ! Je suis curieuse du coup, d'autant plus j'ai beaucoup accroché avec son style dans "Et je danse aussi". Je vais le faire acheter pour le découvrir =)

  2. J'adore la couverture et …. QUOI? DES ILLUSTRATIONSSSSSS???????????
    J'adore la musique au début de la vidéo aussi haha. J'adore le fait que ce soit posétique. J'adore tout (sauf le prénom Nine qui me file des boutons). Je le veux. Pitié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *