Uncategorized

Ici et Maintenant, Ann Brashares

mai 12, 2014
Ici
et Maintenant. 
Parution le 4 Juin 2014
273 Pages. 


Suivez les
règles.

Souvenez-vous de ce qui s’est passé.

NE
TOMBEZ JAMAIS AMOUREUX. 
Voici
l’histoire de Prenna James, une
jeune fille de dix-sept
ans qui a immigré aux États-Unis, à New
York, à
l’âge de
douze ans. Mais Prenna ne venait pas d’un
autre pays. Elle
venait d’une
autre époque. Du futur. Prenna et ceux qui ont fui avec elle jusqu’au temps présent, doivent suivre un ensemble derègles strictes pour assurer la survie du genre humain : ne jamais révéler d’où ils viennent, ne jamaisinterférer dans le cours de l’Histoire, et ne jamais développer de relations intimes avec 

quiconque en dehors de leur communauté.  Mais Jenna rencontre Ethan Jarves …. Une romance impossible aux enjeuxplanétaires.  
Les
romans, 4 Filles et un jean, ont bercé mon adolescence. J’ai adoré
lire les quatre premiers tomes, puis le cinquième. De vrais romans
d’adolescentes, puis de jeunes adultes. On grandit un peu avec ses
quatre héroïnes. Ann Brashares, est l’une de mes auteures
préférées. Bien qu’un peu déçu dans «Toi et moi à jamais »,
l’annonce de la sortie de son prochain roman m’a ravie. Il me tardait
de pouvoir le découvrir, d’autant plus qu’il avait un résumé très
alléchant. Ann Brashares se met en effet à la dystopie. Une
dystopie originale qui plus est, puisque cette histoire nous est
contemporaine En effet, elle se déroule en 2014 ! Plus
précisément, elle se déroule d’avril à mai. J’ai lu Ici et
Maintenant
au mois d’avril, presque au même moment où le récit
commence. Je me suis donc souvent imaginé durant ma lecture, que
peut-être en ce moment même Prenna quelque part dans le monde était
en train d’œuvrer pour nous sauver. J’aime le fait, de pouvoir
confondre pendant quelques instants le réel avec la fiction, cela
prouve selon moi que le récit est narré avec brio et talent.
L’histoire
se déroule, ainsi dans un cadre réel, avec le monde tel que nous le
connaissons aujourd’hui. Nous, humains de 2014, nous sommes des
natifs, et nous côtoyons sans le savoir des personnes venant du
futur. Prenna appartient à ces gens du futur. Ces derniers ont
voyagé dans le temps, afin d’échapper à leur présent
dévastateur. Dans le présent de Prenna : la population est
décimée par des épidémies. Les gens sont pauvres… Les enfants
ont peu de chances de pouvoir grandir. Alors, avec ce voyage dans le
temps, une nouvelle chance s’offre à ces voyageurs.
Une fois arrivés à destination,
ils doivent vivre selon certaines règles assez strictes, il est impératif
qu’ils se mélangent avec la population, ils ne doivent pas consulter de
médecins hors de leur communauté, ils ne doivent pas révéler qui
ils sont et surtout ils ne doivent pas lier de relations intimes
avec les natifs. Prenna essaye de suivre ses règles à la lettre,
jusqu’à sa rencontre avec Ethan. 
Un
peu naïve au début du roman, Prenna a foi dans sa communauté, même
si elle commence à se poser des questions, surtout lorsqu’un vieux
SDF, lui fait d’étranges révélations. Celui-ci remet en cause les
idéaux de Prenna. Et si, sa communauté cachait des choses ? Et
puis, quel est réellement son objectif ? Veut-elle améliorer
le futur ? Pourquoi tous les membres de la communauté
doivent-ils porter des lunettes ?
Prenna
découvre pas à pas la dure réalité. Elle qui a perdu ses frères
et son père, vit en 2014, seule, avec sa mère et tente de se
fondre dans la masse. C’est une jeune fille aimante et surtout très
courageuse.
Depuis
son arrivée dans les années 2000, elle s’est liée d’amitié avec
un garçon nommé Ethan. 
Dés le début du roman ces deux
adolescents sont déjà amis. Leur amour et leur amitié paraissent
alors d’autant plus sincères. J’ai beaucoup apprécié cela. Prenna
éprouve plus que de l’amitié pour Ethan, et ses sentiments sont
réciproques. Néanmoins, elle essaie au début de les réprimer afin
de ne pas trahir sa communauté, ensuite Prenna ne sait comment s’y
prendre, elle n’est pas habitué au contact avec les autres. Ethan
est son premier amour. Ann Brashares décrit avec talent et
sensibilité cette belle histoire d’amour. 
Ethan quant à lui, est
persévérant, compréhensif et très intelligent.
Tous
deux ont désormais l’avenir de la planète entre leurs mains. En
dépit, de la situation d’urgence à laquelle ils doivent faire face,
en effet un élément déterminant doit se produire le 17 mai, Prenna
et Ethan prennent le temps de mieux se connaître et de s’aimer. Ces
moments romantiques, nous offrent un peu de répit dans ce roman où
l’action est très présente. En effet, l’enjeu est important et on
redoute l’échec. Certains passages, sont dignes de la série télé
«Journal du lendemain », celle qui passait le dimanche
après-midi, vous savez, celle dans laquelle un jeune homme recevait
toujours le journal du lendemain et essayait ainsi de sauver la
population. Cela m’a beaucoup plu. Le futur et le présent sont
mêlés. Lorsque Prenna décrit à Ethan, son futur, une question
nous vient en tête : Et si, les descriptions de Prenna
deviennent dans une centaine d’années réelles, vraies, vivantes ?
C’est ainsi, que l’on comprend avec force à quel point chacune de
nos actions ont un impact sur le monde, sur notre vie mais aussi sur
celle des autres. Tout a de l’importance. Ce roman amène à
réfléchir.
L’amour,
le suspense, et la dystopie, sont présents dans ce roman et ils sont
très bien menés par l’auteur. Si vous êtes friands de
ces trois éléments, vous aimerez ce roman, tout comme moi. L’aspect
dystopique est originale.
La
lecture est agréable et les pages se tournent très facilement. Ann
Brashares change de genre tout en n’oubliant pas d’écrire sur
l’amour et l’amitié. Ce roman est une réussite !
Parution le 4 juin, aux éditions Gallimard Jeunesse. 
Je remercie les éditions Gallimard pour cet envoie. 

Only registered users can comment.

  1. Il a l'air sympa 🙂 Et comme toi j'avais beaucoup aimé 4 filles et 1 jean donc j'ai bien envie de lire un nouveau roman de cette auteure 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *