Uncategorized

Fans de la vie impossible, Kate Scelsa

janvier 27, 2016


Bonjour, aujourd’hui je vous propose ma chronique sur ce nouveau roman qui sortira le 26 février 2016 aux Editions Gallimard Jeunesse. 


Fans
de la vie impossible

c’est l’histoire de trois jeunes adolescents perdus. Miranda, Mira
souffre d’un mal-être et après un séjour à l’hôpital elle doit
étudier dans un nouveau lycée privé, le lycée de Saint Francis.
Jeremy revient dans ce même lycée après une longue période
d’absence. Jeune homme perdu, timide et apeuré il est soutenu par
son professeur de littérature, Peter. Ce professeur incite Jeremy,
passionné d’art à fonder un club d’art dans le lycée. Pour que le
club puisse ouvrir Jeremy doit obtenir 10 signatures d’élèves. Il
prend son courage à deux mains et propose à Mira. La jeune fille
accepte lorsque son meilleur ami Shebby débarque et semble lui aussi
très intéressé par le club d’art malgré qu’il ne soit pas inscrit
au lycée.



 Sebby n’a pas de famille et a souvent changé de famille
d’accueil. Pour une raison inconnue lui aussi s’est retrouvé à
l’hôpital et depuis il ne veut plus revenir au lycée. Il passe son
temps avec Mira et quand cette dernière est en cours il le passe au
centre commercial. L’amitié entre ces deux-là est très forte. Et
l’arrivée de Jeremy n’y change rien. Ils l’acceptent parmi eux
facilement. Ainsi, lentement une amitié s’installe entre eux. C’est
une première pour Jeremy et désormais sa plus grande peur est de
perdre ses nouveaux amis. Mira, elle, tente de survivre. Passionnée
de vêtements vintages, la jeune fille se sent nulle et inutile.
Sebby l’aide à surmonter son mal être. Mais lui aussi, derrière sa
bonne humeur, souffre. Il ne dit rien au contraire c’est un peu le
bout en train de notre petit trio. Entre Jeremy et Sebby une relation
plus passionnée qu’une relation amicale s’installe…

Ensemble
ces trois adolescents n’ont pas peur du ridicule et certains moments,
comme un certain passage à la friperie, peuvent faire sourire le
lecteur. Mais malgré ces moments, les personnages restent fragiles
tout comme leur bonheur. Ce dernier ne serait-il pas seulement
éphémère?

Fans
de la vie impossible
,
est une très belle découverte. Les personnages sont attachants et
complexes. Leur histoire sont différentes, Jeremy a deux papa, la
sœur de Mira prend beaucoup de place dans sa famille tandis que
Sebby n’a pas de repères parentaux. Chaque chapitre narre le point
de vue d’un de nos trois personnages. Ce concept fonctionne toujours
avec moi. 



Néanmoins, j’avais l’impression d’un déjà vu, d’un
mélange entre
Will
and Will

de John Green et
Tous
nous jours parfaits

de Jennifer Niven. Ceci est dommage. 
Merci aux éditions Gallimard Jeunesse pour cette nouvelle découverte 🙂
Que lisez-vous en ce moment ?

Only registered users can comment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *