Uncategorized

Delirium, Lauren Oliver. Pandemonium.

Coup de Cœur
16 Euros. 
456 pages. 
Lena
a découvert avec Alex ce sentiment interdit qu’est l’amour. Ensemble
ils se sont enfuis, déterminés à gagner la Nature pour vivre leur
passion. Mais seule Lena est parvenue à franchir la frontière. Sans
savoir si Alex est encore vivant. Aujourd’;hui Lena a rejoint la
résistance. Elle se voit confier une mission qui pourrait bien lui
coûter la vie. Mais une nouvelle rencontre vient remettre en
question tous ses principes. Se battre pour avoir le droit d’aimer :
cela a-t-il vraiment un sens ? Imaginez qu’on vous prive de tout
sentiment. Que la liberté ne soit plus qu’un vieux souvenir dénué
de sens. Jusqu’où iriez-vous pour garder le droit d’aimer ?

J’avais peur d’être déçue par ce second tome, tellement
j’avais aimé le premier. Mais au final, même si je préfère le
premier, j’ai ADORE ce second opus, vraiment. Pour tous ceux qui
n’ont pas encore dévoré le premier tome, je vous déconseille de
lire ma chronique, elle risque de posséder quelques spoilers.

J’ai
lu ce tome en une journée,  les mots
de Lauren Oliver ayant  un pouvoir attractif sur moi. Il m’était impossible de me
détacher de la suite des aventures de Léna, d’autant plus que la
construction du roman, nous pousse à ne jamais refermer le livre. En
effet, les chapitres alternent entre deux époques de la vie de notre
Léna, son « Maintenant » et son « Avant »,
ce qui veut dire qu’à chaque fin de chapitre, (avec chacun un suspense insoutenable) on doit attendre tout un chapitre pour connaître la
suite des événements. Au début, cela m’a semblé bien étrange, mais au final, j’ai apprécié et trouvé
ce procédé original et très bien mené. 
Et
puis évidement, j’ai dévoré ce livre parce que je voulais
ABSOLUMENT savoir si Alex était vivant. Je tournais les pages avec
l’espoir que j’allais avoir les réponses à mes questions. 
Lena
quant à elle, a mûrit incroyablement, elle devient encore plus forte
et courageuse qu’auparavant. Elle est confrontée à des événements durs, et prend
une nouvelle fois pleinement conscience de la cruauté de son monde.
J’ai trouvé que dans ce second tome, l’injustice du
Protocole est encore plus présente, on comprend vraiment que le
gouvernement agit pour son profit  et non pour celui de son
peuple. Le gouvernement dissimule, ment et tue.
Certes,
je n’ai pas retrouvé dans ce second roman, la même magie que dans
le premier, mais cela ne veut pas dire que cette histoire ne m’a
bouleversé. Encore une fois, durant ma lecture, plein de sentiments
contraires se bousculaient en moi, colère, joie, incompréhension et tristesse. J’ai ressenti autant de
stress et d’excitation que pour le premier volet.
 Seul petit bémol dont j’aurai à redire,  Hanna et Alex ne sont pas présents et  m’ont beaucoup manqué. Il me tarde de lire la suite, pour retrouver
ces derniers mais, aussi Léna et Julian. Ce jeune homme, est une personne bouleversante. J’ai beaucoup apprécié ce jeune
garçon, mais je l’ai aussi un petit peu détesté par rapport à
Alex. 
 Julian, est un garçon plein de douceur. Léna trouve en lui, un amoureux plein de tendresse. Julian est
comme Léna lorsqu’on la rencontre, naïf et perdu. Il découvre avec
celle-ci, l’amour, alors que son père est un fervent défenseur du Protocole… Cette relation m’a agacé,
je n’étais pas contente, tout simplement à cause d’Alex. Mais, je
dois néanmoins admettre, que leur histoire est très touchante, et
l’on comprend les raisons pour lesquelles Lena tombe sous le charme de
Julian. ( Mais, je suis Team Alex, alors je ferais tout mon possible
pour ne pas aimer Julian, même s’il ne le mérite absolument pas 😀
).

Ce
roman, est attractif et bluffant. Aucune longueur, nous n’avons pas
le temps de nous ennuyer une seule seconde, et notre cœur est encore
une fois mis à rude épreuve. Le final est tout aussi grandiose, et
horrible que dans le premier. La fin nous fait hurler de surprise, de colère, d’incompréhension et  de soulagement… Il me faut le trois absolument. Ce
second volet, confirme que Délirium est une des mes sagas
littéraires favorites. Lauren Oliver, nous livre une saga merveilleuse ! Je pense refermer le second tome avec une
grande nostalgie. 

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/34/d744415597/htdocs/clickandbuilds/LittleAread/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252