Uncategorized

Décroche ma la Lune. Sarah Dessen


17 Euros. 
479 pages.

Emaline
a le petit ami idéal. Luke est beau, gentil et drôle, et, comme
elle, il a grandi à Colby, une petite ville balnéaire. Soudain,
pendant l’été qui précède son entrée à l’université,
Emaline se demande si cet idéal est bien le sien, surtout lorsque
Théo fait son entrée. Ambitieux, sophistiqué, cool, New Yorkais,
il est assistant pour un documentaire sur une célébrité locale.
Son arrivée chamboule le coeur d’Emaline qui se met à douter de ses
sentiments pour Luke… Le père de la jeune fille, souvent absent et
indifférent à sa vie, se met pourtant à lui conseiller de partir
étudier dans une université réputée mais éloignée. Devant
toutes ces promesses d’avenir, Emaline ne sait que faire, entre son
attirance pour cette nouvelle vie et les racines qui la retiennent
auprès de sa famille aimante et de Luke. Saura-t-elle s’y
arracher, et surtout, comment obtenir un équilibre entre là
d’où elle vient et là où elle va ?
Sarah
Dessen est une de mes auteures favorites. Ses histoires sont toujours
magnifiques, sans artifice certes mais pleines d’émotions. Sarah
Dessen possède une plume belle et sensible rendant ses romans encore
plus agréables à lire. Avec ces derniers, on s’évade pendant
quelques heures. 
Dans Décroche moi la Lune, on s’évade du coté de la station balnéaire de Colby suivre les aventures
estivales de la jeune Emaline. Future étudiante à l’université, Emaline n’a connu que cette petite ville. Elle est choyée par sa famille, bien que celle-ci soit un peu compliquée. 
Emaline a en effet un papa et un père. Son papa, est son père adoptif celui qu’elle connaît le mieux, qui l’a élevé. Son père, est simplement son géniteur. 
Avant de partir, dans une nouvelle ville pour étudier, il lui reste un été à passer chez elle, à Colby. Un été à profiter de son petit ami, Luke avec qui elle est depuis trois ans et de ses deux meilleurs amis.
 Mais cet été ne se passe pas comme prévu. Son père, avec qui elle entretient des relations compliquées, doit passer quelque temps à Colby et il y
amène son jeune fils, Benji de 10 ans. En plus de cette visite
imprévue et pertubante, Emaline rencontre le jeuneThéo et la tumultueuse Ivy deux New Yorkais…. 
Dans
ce roman, nous faisons une irruption temporaire dans la vie
d’Emaline. C’est un peu comme une amie de vacances, on la rencontre
au début de l’été puis on la perd de vue à la fin de ce bel été.
Mais cet été est délicieux, plein de rencontres et de remise en
questions. En effet, Emaline fait des erreurs et fait des drôles de
choix. Elle est un peu perdue. Elle rompt avec son petit ami après
trois ans de relation et se rapproche presque aussitôt d’un certain Théo.
En
deux mois, elle apprend beaucoup sur elle-même, sur ce qu’elle veut
vraiment. Je me suis attachée très rapidement à ce personnage.
Emaline est une jeune fille simple, mais nous avons plaisir à lire
son histoire. On ressent ses émotions, même si parfois on ne
comprend pas ces décisions. Elle aime sa famille plus que tout. 
La
famille tient une place importante dans l’oeuvre de Sarah Dessen,
une fois de plus. C’est une famille haute en couleur, il y a des
disputes mais il y existe une profonde et sincère solidarité. Cette famille parait vraie, réelle. Elle regorge d’amour et franchement c’est beau à lire. La famille
d’Emaline est géniale. La mère d’Emaline est  adorable, sensible et gentille. J’ai beaucoup aimé leur relation
mère fille. Emaline durant cet été apprend à connaitre son petit frère, Benji, qu’elle n’a vu que très peu de fois. C’est un petit garçon d’une dizaine d’années qui est adorable. Il possède
l’innocence des enfants de son âge, tout en étant perspicace et
intelligent. Il m’a beaucoup fait sourire, mais il m’a aussi rendu
triste. C’était une agréable rencontre. Emaline est une grande sœur
attentionnée.
Durant
cet été, notre chemin et celui d’Emaline croise donc deux nouveaux
êtres, Ivy et Théo. Deux New-Yorkais venants s’installer à Colby
durant deux mois afin de réaliser un reportage sur un des habitants.
Ivy est un personnage plein de surprises que j’ai beaucoup apprécié.
Ah,
Théo ! Au début, il m’intriguait, je trouvais sa joie de vivre
contagieuse et agréable. Cependant au fil de ma lecture, il m’a de
plus en plus agacé, je le trouvais trop dans l’excès et un peu
trop têtu. Il apporte néanmoins beaucoup de choses à Emaline, en
effet son histoire avec ce dernier, lui permet de se poser des
questions et de réfléchir sur elle-même. J’ai préféré Luke à
Théo. 
Pour
une fois la romance n’est pas le sujet principal de l’histoire. C’est
l’histoire d’Emaline en tant que jeune fille qui en est le centre d’intérêt.
Elle est en effet à un carrefour important de sa vie.
Ce dernier été avant l’université, est celui du changement, comme
elle dit elle-même, c’est l’été des premières fois. Elle devient
un peu plus sûre d’elle et peut-être un peu plus courageuse. Ce
roman nous apprend aussi à aimer la vie au jour le jour.
A
Colby, nous faisons la connaissance des meilleurs amis d’Emaline,
Morris et Daisy. Tous les deux sont des amis fidèles et différents.
Ce fut une très belle rencontre. Morris est vraiment génial, bien
qu’il ne soit pas beaucoup présent, il a une place à part entière
dans la vie d’Emaline.

Décroche
Moi la lune
est un roman d’apprentissage, c’est un roman sur la
vie sans prétention. Quand on le lit, on est déjà en vacances. Je
n’arrivais pas à me détacher de cet univers et des personnages même
quand je ne lisais pas. 

Décroche
moi la Lune
est le ROMAN parfait pour cet été. 
Passage préféré :
« Il
y a certains évènements dans la vie qu’on ne peut pas rattraper.
C’est impossible de revenir en arrière, de recommencer a zéro. Par
conséquent, il faut lâcher prise et tourner la page, arrêter
d’attendre et d’espérer pour rien. »

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/34/d744415597/htdocs/clickandbuilds/LittleAread/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252