• Il était sept fois Noël, Challenge…

    Voilà. Nous y sommes le compte à rebours à commencer. Les calendriers de l’avent sont ouverts, le sapin est décoré. La maison est emplie d’amour et de lumières. Pour moi, Noël ce n’est pas juste le 25 décembre. C’est toute la période qui précède cette journée. J’aime les lumières des villes, les décorations des rues, des habitations, les films de Noël, les chansons, chercher des idées de cadeaux les plus responsables possibles, penser à des recettes, à sa décoration… J’aime cette période. Elle est pour moi, synonyme de chaleur. Du moins, je fais mon possible pour que le mois de décembre soit le meilleur possible. C’est toute heureuse que je…

  • La Reine sous la neige, François Place

    J’écris présentement cette chronique en écoutant une playlist de Noël ( celle de Daphné Moreau pour être plus précise ). Le week-end dernier, je me suis promenée dans la neige et un bonhomme de neige nommé Panda a pris vie. Une reine sous la neige est arrivé dans ma boîte aux lettres au mois de septembre. Au regard de son résumé, j’avais envie d’attendre le moment adéquat pour le découvrir. Ces derniers jours créaient l’ambiance parfaite. J’ai beaucoup aimé cette histoire aussi bien pour le récit et l’écriture que pour sa douce et atmosphère magique. L’avion de Sam devait atterrir à Amsterdam où son jeune frère l’attendait pour son anniversaire. Cependant…

  • Le labyrinthe de Pan, Guillermo Del Toro, Cornelia Funke

    Sombre histoire. Nous sommes en Espagne et nous logeons dans un ancien moulin perdu au milieu d’une forêt mystérieuse : en pleine guerre civile. D’un côté les soldats de Franco, de l’autre les hommes des bois, les rebelles. La petite Ofelia est parachutée dans cette atmosphère. En plus de découvrir le véritable visage sanguinaire de son beau-père, elle découvre une magie envoutante, sombre mais aussi synonyme d’espoir. Le récit alterne alors entre ses aventures et des petites histoires courtes commençant par « Il était une fois ». Ces dernières ne sont pas anodines, ni là pour faire jolies : elles sont liées directement au passé de l’héroïne. Mis bout à bout, ces…

  • Changer l’eau des fleurs, Valérie Perrin

    Ouvrez votre dictionnaire. Chercher la définition du terme « Beau » : Qui suscite un sentiment admiratif par sa supériorité intellectuelle, morale ou physique. Qui est agréable, qui cause du bien-être Qui est remarquable par sa grandeur, son importance. Changer l’eau des fleurs est l’exemple le plus parfait pour illustrer cette définition. Alors que je m’attendais seulement à lire les pensées d’une gardienne de cimetière, j’ai découvert une femme admirable, des histoires formidables, des secrets et des non-dits. Vraiment, je pensais lire une histoire belle mais simple. Tout a commencé comme ceci d’ailleurs, puis l’autrice s’amuse à placer ça et là, des petits éléments qui nous font dire que quelque chose cloche dans…

  • Les prisonniers de la liberté, Luca Di Fulvio

    Encore un incroyable coup de coeur pour le nouveau roman de Monsieur Di Fulvio ! Résumé :  Tout commence en 1912, dans un petit village de l’Europe de l’Est pour Raquel. Avec son père, c’est la seule villageoise à savoir lire et écrire. Ambitieuse et consciente du le monde dans lequel elle vit, elle veut aussi avoir le droit à son bonheur. Dotée d’un courage incroyable, elle n’hésite pas à s’échapper pour rejoindre les autres filles du village promises à un grand destin à Buenos Aires. Cependant, la petite fille se rend rapidement compte que ce n’est pas le paradis qui les attend au bout du chemin, mais bien l’enfer.…

  • Août 61, Sarah Cohen-Scali

    « Présidente ? Cette femme a failli être présidente de la République et elle le sera peut-être aux prochaines élections. L’extrême droite au pouvoir en France, au XXIe siècle… Pas seulement en France. Dans d’autres pays d’Europe, en Italie, Pologne, Hongrie… jusqu’au Brésil. Ces pays sont donc des dictatures à présent ?… Non les représentants de l’extrême droit sont élus démocratiquement. Alors c’est encore pire. Bien pire. » Sarah Cohen-Scali, Août 61.  Je ne dirais pas que ce roman est une claque que l’on se prend dans la figure car Sarah Cohen-Scali ne nous apprend rien sur la situation d’aujourd’hui.  En effet, nous savons déjà que trop de choses ne sont pas…

  • Valérie Perrin, Les oubliés du dimanche

      Une jeune aide-soignante dans une maison de retraite, un corbeau qui fait croire aux familles des résidents que leur parent sont morts, des parents tués dans un accident de voiture, des secrets depuis bien trop longtemps enfouis, une certaine tristesse, une mélancolie, de la bienveillance ( beaucoup), de l’amour, peu de colère, une mouette, des souvenirs de guerre etc. Tout ceci, c’est l’essence des Oubliés du dimanche. Ce roman est une échappatoire. L’héroïne, Justine, celle qui nous raconte son histoire, porte en elle, un certain malêtre. Mais en dépit de son passé, de son présent un peu chaotique, la jeune femme fait preuve d’une grande force de caractère et…

  • Le matin de Neverworld, Marisha Pessl

    Aussitôt commencé, aussitôt terminé ! Nous étions dimanche soir, quand j’ai eu l’idée de commencer ce roman. J’ignorais encore que ma soirée allait lui être complètement dédiée ! Pourtant ce fut le cas. Je suis arrivée très vite à la deuxième partie. Et là, cela en était fini de moi. J’avais ce besoin irrésistible de connaître la fin. Je devais savoir qui allait sortir vivant de ce monde perdu entre la mort et la vie. Parce que si nous suivons 5 personnages, nous sommes prévenus dès le départ : un seul survivra. Cela vous en bouche un coin  ? NON ? En tout cas, moi oui. Surtout qu’en plus, vous…

  • The rest of the story, Sarah Dessen

    Si la téléportation existait, j’irais à tout droit à North Lake. J’irais faire griller mes tartines dans le grille pain du Sergent, demanderais pour la 1001 qui a pris le beurre, puis je filerais un coup de main pour nettoyer les chambres de l’hôtel familial. Je finirais la journée les pieds dans l’eau en regardant les bateaux partir de la Marina, le tout accompagné de la fabuleuse famille Calvander. Au delà, d’une histoire familiale comme Sarah Dessen aime nous les raconter, toujours avec talent, c’est surtout l’atmosphère que j’ai adorée dans ce roman. Ce lac nous charme. Comme Emma-Saylor, une fois installés, nous n’avons plus envie de quitter cet endroit.…


Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/34/d744415597/htdocs/clickandbuilds/LittleAread/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252